Peur

Peur

L’univers, infinie complexité,
Échappera toujours à ma raison.
Ça lui donne toute sa beauté,
Mais ça soulève des questions
Avec mes peurs et mon psyché,
J’ai construit une douce raison
Où je me sens isolé, où mon cœur est en prison

 
J’ai beau m’aimer avec le temps je ne suis pas un robot
J’appartiens à quelque chose de plus grand, quelque chose de plus beau
Je suis une vague dans l’océan, et je le rejoindrai bientôt
Je suis une vague au milieu des vagues, et je me transformerai en eau
 
Mon cœur est emprisonné, il ne voit plus d’horizon
Il est sur le point d’éclater, mais j’ai un plan d’évasion
N’écouter que mon cœur, et cultiver ce qui est beau
Affronter mes putains de peurs, ainsi ira la vague à l’eau
SC

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :