Jeu de maux

Jeu de maux

Je ne lui arrive pas à la cheville, j’en ai ras les bottes plein les baskets, le moral dans les chaussettes, les pieds dans la merde.

Sur le fil du rasoir, je m’accroche, mais ma vie ne tient qu’a un fil et j’en ai marre de tirer sur la corde. Je n’arrive pas à joindre les deux bouts.

Chacun sa route chacun son chemin, mais ça ne roule pas vraiment pour moi, j’ai la tête dans le guidon, c’est au pied du mur que je me rends compte que je suis dans une impasse. A force de tourner en rond, je ne file plus droit. Bref ça part dans tous les sens, et même si c’est ma direction choisie, vais-je réussir à trouver ma voie ?

La vie n’est pas un long fleuve tranquille, et en naviguant à vue, je bois la tasse de temps en temps. J’ai l’impression de me noyer dans un verre d’eau, enfin ce n’est pas la mer à boire, même si ce n’est pas ma tasse de thé, j’en ai bu d’autre.

Je pète une pile je commence à péter les plombs et ça va faire des étincelles, J’insiste et je sais que je vais finir par voir la lumière, grâce à des idées lumineuses qui viendront éclairer mes pensées. J’ai pété un fusible mais je vais enfin être quelqu’un de branché, quelqu’un au courant.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :