Corps à corps

Corps à corps

Les mains dans les mains, dans nos yeux sauvages,

Sur un air coquin, on se dévisage,

Pupilles cristallines, ses yeux de malice,

Pluie de dopamine, je suis son complice,

Le long de sa peau, au creux de ses reins

Comme un poisson dans l’eau, je glisse mes mains

Je jouerai bientôt, avec un glaçon

Au creux de son dos, remplie de frisson

Fougueux de désir, sur ses lèvres je louche

Malgré son sourire, elle semble farouche

Ses lèvres m’obsèdent, je lorgne sa bouche

Finalement elle cède, nos sourires se touchent.

Dessous les coutures, en aventurier

Mes doigts s’aventurent, découvrent ses secrets

Glissent sous l’armature, des contrées cachées

Ses belles courbures, tétons colorés

Ma main sous son ventre, près de ses faiblesses

Tout près de son antre, de sa forteresse,

Ma quête je poursuis, la main sur ses fesses,

Au pic de l’envie, lentement dans l’ivresse,

Doucement elle gémit, et elle me confesse

Nous ferons cette nuit, l’ultime caresse

Guide-moi lentement pas à pas

Jusqu’à tes plus précieux trésors

Laisse-moi t’aimer avec les doigts

Laisse-moi t’aimer au corps à corps

De toutes tes forces serre-moi encore

Tes ongles dans mon dos tu enfouis

Laisse-moi t’aimer de tout mon corps

Continuons jusqu’au bout de la nuit

Prenons le chemin délicieux

Laisse-moi t’aimer avec la langue

Marchons ensemble vers les cieux

Jusqu’à avoir l’esprit qui tangue

SC

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :